Les plongées avec PDC commencent toujours par un charmant trajet en bateau d’une heure pour atteindre le Parc National Coiba. La plupart des gens espèrent voir des dauphins à la surface puisqu’ils apportent une joie imprévue au trajet en bateau. Mais la quantité de plancton dans l’eau rend plus fréquent le fait de voir une autre magnifique créature sauter hors de l’eau: la raie Mobula (aussi appelée diable de mer). Elles peuvent sauter jusqu’à presque 2 mètres, tourner et soit atterrir à plat sur le ventre ou tout en douceur de la même façon qu’elles sont sorties de l’eau. Les scientifiques ne sont pas sûrs pourquoi ces raies performent ces incroyables acrobaties à la surface, mais des recherches suggèrent que ces sauts ont un rapport avec leur façon de communiquer, de fuire leurs prédateurs, de se débarrasser de leurs parasites et leurs parades nuptiales.

 

En plongeant à Coiba c’est assez commun de voir ces magnifiques Mobulas quasiment voler à travers l’océan. Ces remarquables nageurs et sauteurs bougent leurs nageoires de haut en bas pour se diriger dans l’eau. Parfois, il est possible dans voir une ou deux en train de faire un petit spectacle, mais si vous êtes vraiment chanceux, vous pouvez voir de grands bancs de plus de 100 Mobulas passer pendant que vous plongez ou pendant votre palier de décompression. Surtout quand elles se nourrissent, en mangeant du plancton et de petits poissons, les Mobulas se regroupent. C’est incroyable comme elles peuvent créer un sombre nuage en mouvement dans l’océan. Il est très rare de voir passer ces grands bancs de Mobulas en plongée, alors nous sommes très chanceux de les avoir comme visiteurs réguliers à Coiba.

 

La plupart des gens pensent que les Mobulas vivent juste sous la surface par temps chaud. Mais des découvertes récentes ont révélé que ces raies peuvent descendre à des vitesses de 22 km / heure (ce qui est beaucoup plus rapide que les requins et les baleines) jusqu’à des profondeurs de près de 2 km! Ces plongées profondes prennent entre 60 et 90 minutes et les amènent dans des eaux de seulement 4 degrés Celsius. Pour se préparer à leurs plongées profondes et glacées, ils jouent dans des eaux moins profondes où il fait chaud pour réchauffer leur réseau de vaisseaux sanguins dans le cerveau afin de s’assurer que leur cerveau reste actif pendant leur plongée profonde et glaciale. Cela en fait non seulement l’un des meilleurs acrobates, mais aussi certains des plongeurs les plus profonds et les plus rapides de l’océan.

-Par Cece

 

Sources:

http://www.bbc.com/news/science-environment-28087489

http://www2.padi.com/blog/2015/10/31/9-facts-about-devil-rays/

https://kids.nationalgeographic.com/animals/mobula-ray/#mobula-jump.jpg

 

Photos:

Christopher Swann, Sabina Schreck

This post is also available in: Anglais Allemand Espagnol